UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

DECLARATION DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS A L’OCCASION DE LA JOURNEE INTERNATIONALE DU SPORT AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT ET DE LA PAIX

Chers compatriotes,

Chers sportifs,

Ce samedi 6 avril 2024, le monde célèbre la journée internationale du sport au service du développement et de la paix. Pour rappel, cette journée a été instituée par l’Organisation des Nations Unies lors de son Assemblée générale du 23 Août 2013 à travers la résolution 67/296.

Par cette décision, les Nations Unies ont voulu établir un lien historique avec la date d’ouverture des premiers Jeux Olympiques en 1896. Et depuis 2014, cette journée est célébrée chaque année dans le monde entier avec le soutien du Comité International Olympique, les Comités Nationaux Olympiques et le mouvement sportif. Cette année, le thème retenu ‘’Le sport pour la promotion de sociétés pacifiques et inclusives’’, est une thématique en parfaite harmonie avec les réalités sociopolitiques de nos pays.

Dans ces moments où le Rassemblement autour d’un agenda national commun est un passage obligé, le sport qui est un levier de la promotion du mérite, de la transparence, de l’inclusion et de l’acceptation de l’autre malgré nos différences, doit être une source d’inspiration pour favoriser le dialogue entre les guinéens.

Le sport peut aider à bâtir une culture de paix et de tolérance en rassemblant les hommes et les femmes sur un terrain commun, par-delà les opinions politiques et autres considérations subjectives, pour promouvoir la compréhension et le respect mutuel.

Au-delà d’être une activité physique qui renforce la santé, le sport est aussi un moyen de briser les barrières entre les peuples, les nations dans un contexte géopolitique marqué par les guerres, les migrations et les crises environnementales. Ainsi, les couches les plus démunies de nos sociétés comme les personnes à mobilité réduite et les malvoyants sont de plus en plus actives dans toutes les disciplines sportives sur le plan national et international.

Le sport constitue aussi un moyen d’expression et d’affirmation pour les minorités et les jeunes issus des couches les plus défavorisées de nos sociétés, leur permettant ainsi de se valoriser et de mettre leurs talents au service de la nation.

En se fondant sur les vertus du sport, le gouvernement a élaboré adopté et promulgué la Loi sur le sport portant organisation, promotion et contrôle des activités physiques et sportives en République de Guinée. Cette loi s’articule sur les axes suivants : La dynamisation de l’animation sportive et l’éducation physique dans les écoles, la formation d’une élite au service du sport, la dotation de la Guinée en infrastructures de qualité, le financement du sport par les partenaires et l’Etat, le renforcement du cadre institutionnel du mouvement sportif.

Dans un monde interconnecté, le sport contribue de façon indéniable au Repositionnement de notre pays dans le concert des nations à travers nos athlètes auxquels nous rendons hommage.

C’est aussi le lieu de rappeler que cette journée est aussi un appel à la pratique du sport dans la tolérance, gage de cohésion sociale pour nos peuples si passionnés par le sport pour son rôle prépondérant à l’établissement des ponts entre les nations du monde.

Malgré cette passion qui parfois peut conduire à des violences, nous pensons que le sport reste avant tout un jeu qui exige la discipline et le fairplay.

Les remerciements vont à l’endroit de l’ensemble des acteurs du mouvement sportif à travers les comités nationaux olympiques et sportifs guinéens, les partenaires techniques et financiers qui nous accompagnent, les fédérations sportives nationales, les clubs, les dirigeants et encadreurs, les athlètes qui, dans des conditions souvent difficiles animent la vie sportive nationale.

Pour ma part, en ma qualité de Ministre de la Jeunesse et des Sports, et au nom du Gouvernement de Monsieur Amadou Oury BAH Premier Ministre, Chef du Gouvernement, je m’engage à faire du sport un levier pour la promotion de sociétés pacifiques et inclusives.

Pour terminer, je rends un vibrant hommage à son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Armées, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA, pour son combat en faveur de la promotion du sport dans notre pays.

Vive le sport,

Vive la Guinée,

Je vous remercie.

 

Keamou Bogola HABA

   Ministre de la jeunesse et des sports

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn